BELLEDONNE / LA GRAVE/ COL D’IZOARD

Dans cet article je vais partager avec vous 4 jours de VTT sur 3 endroits coup de cœur,
Freeride ou enduro appelez ça comme vous voulez : des noms de disciplines à connotations extrêmes mais qui à mon sens sont plus un état d’esprit : rouler sur des terrains non aseptisés une sensation de liberté constante avec en prime des paysages à couper le souffle.

Et c’est bien le point commun avec ces trois endroits !

TRAVERSÉE DE BELLEDONNE GR 549 / Lundi + Mardi / #Portage

Lundi matin direction Chamrousse pour deux jours de vélo, c’est une première pour moi, car je n’ai jamais roulé avec un package. Pourquoi rouler sur un itinéraire habituellement réservé aux piétons ?

Car tout simplement c’est dans ces endroits que l’on trouve des sentiers sauvages ! L’idée n’est pas de couvrir une longue distance mais de profiter du spectacle offert par ce massif jonché de lacs.
Après une bonne heure de portage en direction des lacs Robert je me fais surprendre sur la première descente, (à cause du poids du duvet positionné sur l’avant du guidon), résultat : une belle chute par l’avant !

Les tibias en sang je reprends mon chemin, je passe peu de temps sur le vélo, c’est plus le vélo qui est sur mon dos, le terrain n’est pas très accueillant mais c’est original et très intéressant à rouler. Les personnes que je croise sont étonnées de voir un VTT me demandant « mais par où redescendez- vous » !?

En fin de journée je décide de dormir au bord du petit lac de Claret. Au petit matin, j’essaye de mettre un peu plus de rythme, profitant de la fraîcheur matinale pour faire une petite descente jusqu’au lac du Crozet et c’est avec le sourire que je monte le col du loup culminant à 2400m, direction col de la Sitre, le Trail est super plaisant à rouler et je me permets de lâcher franchement les freins pour finir cette journée !

LA GRAVE / Mercredi / #Hautemontagne

la grave n’est vraiment pas une station comme les autres avec son téléphérique atypique montant à 3200m. Elle propose 6 itinéraires taillés par l’association L’AVAG, Je sors du téléphérique, et devant moi se dresse le magnifique glacier de la Meije, j’ empreinte le tracée King Stone Road et c’est parti pour 1800 de dénivelé négatif. Le Trail est tout simplement fou, totalement naturel, avec des passages engagés, de grosses pierres avec quelques passage enneigés, cela me fait toute suite penser à la mythique course Mountain OF Hell (les 2 alpes).
Le tracé et très complet sur le bas c’est plus aseptisé, mais tout en respectant les formes imposées par la montagne. Une super journée avec plus de 7500m de dénivelé négatif !
Direction le Col D’Izoard pour passer la nuit dans ma petite Peugeot de 1994 !

COL D’IZOARD / jeudi / #Freeridealancienne

Bien plus connu pour le vélo de route que pour le VTT, le col d’Izoard est un rendez-vous majeur du Tour de France, l’un des plus durs au monde. Mais je ne suis pas venu pour faire tourner les jambes sur l’asphalte brûlant mais plutôt pour ses immenses pentes verticales avec cette « gravette » assez fine pour éviter de prendre trop de vitesse : un sacré terrain de jeu naturel au paysage lunaire !
Les portages ne sont pas des plus simples, la roche friable se dérobe sous les pieds et j’avance péniblement vers le sommet mais la récompense une magnifique descente !
C’est avec appréhension que je m’élance ! Mais surprise, le vélo réagit très bien, et les sensations se rapprochent du ski hors-piste. Les freins ne vous arêtent pas, mais servent uniquement à bloquer la roue c’est tout simplement génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée !